Ecoutez Jorma ici-----> 
ou sur l'ONGLET "musiQUE"  EN HAUT A DROITE DE CETTE PAGE

 

 

Jorma était prédestiné à la musique: pour preuve, ses parents ont choisi son prénom en hommage à Jorma Kaukonen, guitariste du Jefferson Airplane, groupe mythique de la génération hippie!

 

                                                      Parcours                                               

 

Il débute la guitare à 14 ans et forme quelques années plus tard en 1992 le Lucky Guys Blues Band, avec qui il écumera pendant 15 ans les scènes de la région Rhône-Alpes.

Soirées étudiantes, bars, cafés-concert, restaurants, campings (ah, les mémorables "Ardèche Tours" estivaux!), soirées privées, festivals, premières parties du regretté sonwriter texan Calvin Russel, du bluesman louisiannais Kenny Neal...

Un long chemin qui le mène jusqu'à la prestigieuse salle du Summum de Grenoble, en première partie du blues-rocker new-yorkais Popa Chubby. Cette même salle où, quelques années auparavant, Jorma assistait à plusieurs "Nuit du Blues" (concerts regroupant la crême du blues américain) et tombait amoureux de cette musique...

La boucle était-elle bouclée? Non, évidemment!

Quand le Lucky Guys Blues Band se sépare, après plusieurs centaines de concerts à son actif, Jorma continue la scène au sein de plusieurs formations: Frisco Free (surf music, folk, pop 60's), Jorma & the Hotshots (blues, soul, funk) ...
Exilé dans la région de Troyes depuis 2011, Jorma est de retour en Rhône-Alpes et se produit désormais en solo, avec un répertoire mêlant toutes ses influences.

                                                Influences et répertoire


Fin guitariste inspiré par BB King, Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, Carlos Santana, Ronnie Earl, John Mayer, Otis Rush, Luther Allison et bien d'autres, il est également un chanteur au timbre suave et agréable, sachant "hurler" le blues aussi bien que "swinguer" ou "groover".
Riche de ses nombreuses années de scène et désormais accompagné par son groupe virtuel (baptisé le "Mp3 Blues Band" ! ), Jorma délivre vieux standards (en plus des artistes pré-cités, citons Stevie Wonder, les Rolling Stones, Chuck Berry, Tower of Power, Joss Stone, Sly and the Family Stone...), chansons moins connues et compositions personnelles avec cette griffe particulière, cette faille d'un artiste original et authentique...

Jorma en concert, c'est donc du blues, du rock 60's 70's, de la soul-funk.

Un répertoire énergique et festif, délicieusement vintage, avec également des climats plus feutrés, groove ou jazzy...